WWII

Une grand-mère aux Etats Unis raconte son expérience des réserves pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle avait commencé des réserves de nourriture en 1939 alors que l’Amérique n’était pas encore entrée en guerre. Donc il n’y avait pas encore d’urgence. Le Royaume-Unis n’a commencé à rationné la nourriture qu’à partir de janvier 1940, suivie par les Etats Unis en 1942.

Voici donc 5 leçons que cette grand-mère a apprises :

Leçon numéro 1 : vous ne pouvez jamais avoir trop.

Cette grand-mère raconte : « Mon père a ramené environ 5 sacs de 50 kilos de farine, et la même chose en sucre, et les a entreposé dans une pièce au-dessus du garage. Dans la cave il entreposait des boites de conserves. Ma mère avait mis en bocaux des fruits, et nous avions beaucoup de conserves de fruits (pèches, poires, abricots et cerises), de légumes (mais, haricots, petits pois, tomates etc…) et de viande comme du thon, du saumon et du corned beef. Nous n’avons jamais manqué de nourriture pendant toute la durée de la guerre. »

Leçon numéro 2 : préparez vos réserves maintenant et non une fois que les rations commencent

« Lorsque la guerre a commencé et que les rations ont débuté à cause de l’utilisation du métal pour les armes et pour les conserves des soldats, ma mère Hildegarde a dû aller à l’école et déclarer la nourriture que nous avions. Les femmes qui étaient là disaient qu’elles avaient 2 boites de soupe et une boite de thon. Ensuite ma mère a déclaré ce qu’elle avait, et tout le monde a fait des yeux ronds et était jaloux. Mais c’était légal. »

Leçon numéro 3 : Parfois c’est mieux de ne pas faire de publicité sur ce que nous avons exactement a la maison

A cette époque la notion de justice était sur toutes les lèvres. Peut-être que certain pensaient que ce n’était pas juste que cette famille avait tellement de nourriture dans leur maison, même s’ils avaient les mêmes cartes de rations que les autres.

Leçon numéro 4 : Ce que vous ne dépensez pas sur la nourriture peut aller vers d’autres nécessités

Hildegarde avait 5 enfants. Elle a pu utiliser certaines de ses cartes de ration pour acheter des chaussures pour ses enfants pendant une période ou les chaussures étaient un article de luxe.

Leçon numéro 5 : Le meilleur moyen de savoir comment fonctionne les réserves est de les faire et les utiliser

« Nous avons fait des erreurs. Nous avons eu des charançons dans la farine. Nous aurions dû avoir des contenants en métal. Ou entreposer un sac de sucre sur la farine, puis un sac de farine par-dessus, et alterner ainsi pour éviter que les charançons passent dans tous les sacs. Le blé en conserve se conserve beaucoup plus longtemps. »