clothes

Les habits ont une importance capitale dans le sac d’urgence, afin de pouvoir se protéger des éléments. L’hypothermie est la première cause de décès dans les situations extrêmes extérieures. L’exposition au froid, intensifiée par le vent et la pluie, peut avoir des conséquences létales pour celui qui n’est pas équipé.

Règle n°1: éviter le coton! Le coton retient l’humidité et est lourd.

Les matières de survie à privilégier sont la laine, les polaires, les nylons et polyesters. Vous avez besoin de matières qui vont évacuer la transpiration et sécher rapidement, spécialement s’il fait froid. Votre garde-robe de survie devrait avoir les priorités suivantes: 1.séchage rapide 2.respirabilité 3.Durabilité 4.Coupe relax 5.Couleurs discrètes.

Une liste d’habits quelle que soit la saison:

-chemise manche longue légère: pour couvrir contre le soleil et les insectes

-polaire légère: la polaire est idéale pour toutes les saisons, même pour les soirées fraiches d’été

-sous-vêtements légers et respirant, afin de bien évacuer la transpiration. En hiver, l’idéal sont les sous-vêtements en laine de mérinos de type Icebreaker.

-pantalons longs: pas de jeans (c’est le pire lorsqu’il pleut), mais de type léger pour la randonnée

-chapeau de soleil: rien de tel qu’un mauvais coup de soleil pour donner des maux de tète. Donc un bon chapeau de soleil qui couvre aussi les oreilles est idéal.

-chaussettes: il est important de bien prendre soin de ses pieds, car les pieds risquent d’être notre seul moyen de transport en cas de crise. Rien de pire que des pieds mouillés. Donc avoir idéalement 3 paires de chaussettes de rechange en laine ou polyester. Là encore, pas de coton ! La laine est repirante naturellement, fraiche l’été et chaude l’hiver, et résistante.

-Chaussures: idéalement une paire de chaussures de randonnée, de type goretex, a tige haute pour protéger les chevilles. Bien penser à les “casser” avant, afin qu’elles soient opérationnelles le jour J.

Les essentiels pour le froid:

Le tremblement de terre de 2011 au Japon a pris les gens par surprise, et ils ont dû sortir par un temps glacial avec ce qu’ils ont pu prendre. La clé pour se protéger du froid est de s’habiller par couches. Les habits vont alors créer une couche d’air isolante entre chaque couche d’habit.

-une couche extérieur contre les éléments (pluie, neige) et agit comme une protection non thermique. Idéalement une veste respirante imperméable avec capuche.

-une couche thermique type polaire. Le pull en laine est excellent, bien que plus lourd.

-une couche de base, respirante et chaude. Idéalement les vêtement thermiques en laine de merinos sont chauds et respirant.

Les accessoires:

-Bonnet: 30% de la chaleur est perdue par la tête. Donc cet accessoire est critique dans un sac d’évacuation.

-Gants: tout aussi importants pour éviter les engelures. On peut trouver dans les magasins de sport des gants en polaire très peu chers.

-Poncho: rien de mieux pour se protéger de la pluie. Les meilleurs sont de type militaire en nylon.

-Gants de travail en cuir: en cas de désastre, le travail manuel deviendra sans doutes une nécessité, et donc une protection des mains sera bienvenue.

-Bandana: peu chers et très utiles; multi-usage.

 

En conclusion, il est important de bien choisir ses habits en fonction de la région où l’on habite. Il est clair que le choix de vêtements de quelqu’un dans le sud de la France sera très différent d’une personne qui habite en Suisse ou en Alsace.