Les 3 éléments essentiels de la survie sont: 1-un abri, 2-nourriture, 3-eau.

On peut survivre 3 heures sans abri (en conditions extrêmes), 3 jours sans eau, et 3 semaines sans nourriture.

Un adulte a besoin en moyenne de 1 litre d’eau par jour pour s’hydrater correctement. Sinon, les symptômes suivants vont commencer à se manifester: maux de tête, bouche sèche, vertiges, et l’esprit n’est plus assez clair pour prendre des décisions sages.  Par conséquent l’hydratation est essentielle dans une situation d’évacuation.

Dans un sac d’évacuation de 72 heures, il est conseillé donc d’avoir 3 litres d’eau par personne, et avec cela il n’y pas de marge d’erreur. En effet si le trajet d’évacuation est difficile, vous aurez besoin de plus d’eau. L’eau va constituer la partie la plus lourde de votre sac d’urgence.

Trois suggestions de contenant d’eau

1-Bouteille Nalgene

bouteille-nalgene-grande-ouverture-grise-05l[1]

Ces bouteille en plastique sont solides, durables et résistantes a l’écrasement. Elles sont aussi graduées afin de faciliter les mesures de liquides pour les repas déshydratés. Tous nos sacs d’urgence dans la boutique en sont équipés.

2-Gourde en métal.

e14a21c469fc3ed3efa0d49d0020b2090e11a3f7_600_600_fill[2]

Elles font le même poids qu’une bouteille Nalgene. Au lieu de transporter deux bouteilles Nalgene, je suggère d’avoir en plus une bouteille en métal comme back-up.

3-Bidon rétractable

Bidon retractable

Il n’est pas aussi résistant que les deux autres ci-dessus, mais vide il prend très peu de place.  Il peut faire 5 litres pleins. Une très bonne marque est Platypus.

Purification de l’eau

Il est important de toujours avoir deux sources de purification, afin d’avoir un back-up au cas où la première source fait défaut.

1-Bouillir l’eau

Cela prend du temps, de l’énergie (source de chaleur) et la météo ne sera pas toujours favorable. Par contre cette méthode est 100% efficace pour tuer tous les virus et bactéries.

2-Filtre à eau à pompe

Prend de la place et sont souvent très onéreux.  Il peut fournir environ 1 litre par minute. Une très bonne marque est Katadyn. Pour ma part j’ai la version Pocket (env. 300 euros – durée de vie de 50,000 litres) mais la version Hiker Pro est moins chère (env. 80 euros – durée de vie de 1150 litres) et tout aussi efficace.

Pocket

3-Bouteilles avec filtre intégré

C’est une  bouteille avec un filtre intégré qui élimine bactéries et protozoaires. C’est la solution idéale pour le sac d’urgence. La meilleure marque est LifeStraw (durée de vie de 1000 litres) que nous vendons dans notre boutique.

1 LifeStraw Go new

4-Pailles-filtre

Souvent appelées « pailles de survie », elles sont bon marché, légères, compact et efficaces. Elles sont idéales pour le sac de survie, et comme back-up. La meilleure marque est LifeStaw (voir notre boutique).

2.0 Man at stream

5-Pastilles chimiques de purification

Elles ne pèsent rien et ne prennent pas de place. Donc pourquoi ne pas les inclure dans votre sac d’urgence ?  Dépendant de la marque, une pastille peut traiter un litre d’eau, et le temps  d’attente entre 30 minutes et 4 heures. L’inconvénient se trouve avec l’eau trouble ou sale : l’impact des pastilles sera diminué. Elles ont aussi une date d’expiration (souvent 5 ans). Le leader du marché Katadyn propose les Micropur.

Micropur

En résumé

Dans votre sac d’urgence il est important d’avoir au moins 3 litres d’eau, en plus de deux autres moyens de purification de l’eau. Pour ma part, j’ai choisi un filtre plus des tablettes de purification.

L’eau non potable peut avoir des conséquences terribles sur le corps, pour en avoir fait l’expérience. J’avais bu un jour de l’eau non potable sans le savoir, et les crampes d’estomac étaient si douloureuses que j’ai cru que j’allais mourir. Donc, c’est une chose à prendre très au sérieux, surtout qu’en cas de catastrophe naturelle, il est très probable que l’eau devienne non potable.